Santé

Le kitchari, la recette détox des yogis

Mercredi 24 mai 2017

Le kitchari est un mélange de riz, de légumineuses et d’épices. C'est le plat idéal pour nettoyer le corps tout en s'assurant l'énergie suffisante à l'accomplissement du quotidien. Il se savoure sous forme de monodiète: un seul repas par jour pour donner une pause à votre digestion, ou bien en pratiquant un nettoyage complet de 5 à 7 jours. Vous commencerez alors vraiment à libérer les toxines accumulées et constater une perte de poids. C’est une recette de longue vie, très digeste, qui aide à détoxifier et équilibre les trois doshas. Il contient les six saveurs énuméré par l'ayurvédaLe début du printemps est le moment idéal et pour éliminer naturellement les toxines accumulées durant l’hiver. 

Comment préparer votre nettoyage au kitchari ?

  • Déterminez le nombre de jours de diète au Kitchari
  • Commencez à éliminer les aliments courants qui causent un déséquilibre quelques jours avant le nettoyage (alcool, caféine, sucre, viande, aliments transformés, etc.)
  • Profitez de l'abondance des premiers légumes de printemps bio  et de fruits
  •  Faites de l‘exercice en plein air régulièrement

Pendant le nettoyage au kitchari

  • Mangez un  kitchari frais tous les jours (si possible) et le manger aux 3 repas de la journée​
  • Buvez des tisanes et de l'eau tiède toute la journée. En buvant au moins 2 l/j , les toxines seront éliminées plus facilement.
  • Prenez beaucoup de repos et du temps pour des soins personnels (massage à l’huile, bains chauds, yoga, méditation)
  • Le matin, buvez un verre d'eau tiède citronnée suivi d'un autre verre d'eau tiède pour nettoyer votre organisme
  • Si vous ressentez le  besoin de manger autre chose que du kitchari, prenez des fruits frais de saison le matin ou l’après midi en dehors des repas​

Recette pour 6 personnes

​Ingrédients:

Utilisez la proportion idéale d’1 part de riz pour ½ part de haricot mungo (la plus digeste des légumineuses, particulièrement efficace dans l’élimination des pesticides).

La recette de base comprend le riz, le haricot mungo, le curcuma et du poivre noir (du sel si on désire). Pour davantage de fibres, ajoutez quelques légumes faciles à digérer (type courges).

300 g de riz basmati 

150g de mung dal ou haricots mungo (magazin bio) ou split green gram (magasins indiens) (à défaut, lentilles corail)

2 cm de gingembre pelé et haché fin

2 c à soupe de ghi

1 bonne c. à café de curcuma

1 c à café de poivre noir moulu

1 c. à café de graines de moutarde

1 c. à café de graines de cumin

1.5 à 2 c à café de sel

100g de carottes ou patate douce coupées en petits dés

100g de haricots verts (ou mange-tout) coupés

100g de courgettes coupées en petits dés

Coriandre fraîche,1 filet dejus de citron

Préparation:

Faites tremper le riz à l’avance dans un récipient d’eau froide . (1h pour du riz basmati blanc, 3 h pour le mung dal ). En ayurvéda, on trempe un maximum les céréales et les légumineuses avant cuisson (le temps est en fonction de leur degré de raffinement)  et  aussi les oléagineux avant consommation. Le trempage permet une meilleure digestibilité et également un temps plus court de cuisson (moins de perte en nutriments et vitamines), ce qui est fondamental en Ayurvéda, dont la devise est de préserver la vie. 

Faites chauffer le ghi dans une cocotte. Quand il est bien chaud, ajouter les graines de moutarde. Quand elles crépitent, les graines de cumin puis le gingembre haché; remuez sur feu doux 3 min.

Ajoutez alors les légumes choisis en dés.Faites-les revenir quelques minutes. Versez ensuite le mélange de riz et légumineuse, rincé et égoutté, 1 à 1,5 l d’eau tiède,  le curcuma et le poivre. Couvrez et faites cuire à feu moyen 20 à 25 mn. Le tout doit être bien cuit et très onctueux. Salez, ajoutez un filet de jus de citron. Mélangez et servez avec la coriandre hachée.

Conseil :

Si vous désirez obtenir un kitchari plus liquide, ajoutez un peu  plus d’eau, il sera encore plus digeste.
C’est ainsi qu’on le sert en Inde aux enfants, aux personnes âgées ou aux malades.

Conseil ayurvédique :

Pour vata: faites un kitchari assez liquide 

Pour kapha: ajoutez 1 pincée de gingembre en poudre.

Pour pitta:  évitez les graines de moutarde.

Après quelques jours de diète de kitcheri seul, une légèreté physique envahit l’organisme, le transit intestinal se régule et les besoins s’éliminent avec facilité. Le sens sont plus aiguisés. La capacité de concentration augmente, la sensation du temps s’élargit et les jours semblent durer plus longtemps. Le visage devient lumineux et relaxé.

 

Ajouter un commentaire

Text non formatté

  • Aucune balise HTML autorisée.
  • Search Engines will index and follow ONLY links to allowed domains.

  • Les adresses de pages web et de courriels sont transformées en liens automatiquement.
  • Les lignes et les paragraphes vont à la ligne automatiquement.
CAPTCHA
Cette question nous protège des robots spammeurs

L'auteur

Myriam Domange

Article publié le 20/03/17

Diplomée de l'Ecole Supérieure de Cuisine Française à Paris, j'ai travaillé en tant que chef en France et à l’étranger. Quelques années de stylisme culinaire à Paris m’ont enrichie et m'ont amené vers le journalisme culinaire. Je me suis naturellement et progressivement orientée,avec mon engagement dans la gestion du stress par la respiration (ONG Art De Vivre), vers une cuisine santé Ayurvédique à laquelle j’ai été formée en Inde. Je la partage lors de tables d'hôtes et d'ateliers de cuisine végétarienne innovante et gastronomique. Un nouveau projet de restaurant végétarien à St Malo va voir le jour en juillet : « Annadata » issu du Mantra « Annadata Sukhi Bhava »: "Que tous ceux qui ont contribué à ce que cette nourriture soit dans mon assiette (de l’agriculteur jusqu’aux personnes qui me l’ont servie), soient heureux » :-) FB : @Annadata.StMalo

Retrouvons-nous