Bonheur et Yoga

L'auteur

Céline Chadelat

Article publié le 27/02/17

A force de penser yoga, de parler yoga, de conseiller de faire du yoga, Céline a finalement jugé bon d'ouvrir un blog sur le yoga. Après avoir été pigiste pour des revues spécialisées sur le yoga et les religions, elle publie "Thich Nhat Hanh, une vie en pleine conscience" aux Editions du Châtelet en 2016. Mettre en relation le plus grand nombre de personnes avec le yoga est un souhait profond qu'elle réalise avec ce blog, et prochainement avec le site capyoga.com, une plateforme conçue pour mettre en relation professeurs et futurs élèves. www.capyoga.fr

Nos contributeurs

Christophe Bourgois
Céline Chadelat
Aline Mahé Garcia
Myriam Domange
Stéphane Ayrault
Rudolf

Retrouvons-nous

Les bienfaits de l'auto-compassion

 

L'auto-compassion est en vogue. Un des bienfaits du yoga est que progressivement, on se sent mieux avec soi-même et avec son être profond. Cette sensation va à contre-courant du sentiment d'insécurité dans lequel nous plonge la société, nous obligeant sans cesse à nous comparer aux autres et à réagir face à la moindre erreur.

Pour être capable d'apprendre de ses erreurs et de se dépasser, il existe une meilleure alternative : l'auto-compassion, de plus en plus développé aux Etats-Unis. 

L'auto-compassion est la volonté d'appréhender ses erreurs avec gentillesse et compréhension. La critique nous rend plus irritable et nous empêche d'être objectifs. Ce qui nous mène à l'échec. Le fait d'être compatissant et compréhensif à son propre égard, nous permet de mieux apprendre de nos erreurs. C'est si simple qu'il suffit de se comporter avec soi-même comme un ami. Parce qu'un ami ne vous en voudra pas pour un acte, une parole maladroite ou un pas dans la mauvaise direction. Il saura même être bienveillant. Ce qu'un ami nous apporte c'est son objectivité. Cette objectivité permet de voir le contexte dans son ensemble et de se détacher de ses émotions. Ainsi, nous apprenons de nos erreurs et acquérons une expérience qui nous rendra plus fort. Qui nous fera réussir sur le long terme.

Sachez être fier de votre travail

Comme le dit Kristine Neff dans son ouvrage S'aimer: comment se réconcilier avec soi-même : « L'auto-compassion c'est nous donner la même attention et la même bienveillance que nous donnerions à un ami. » Il est plus aisé d’apprendre à relever les défis lorsque nous comprenons les causes des précédents échecs.  Nous nous remettons alors en scelle plus rapidement et avec plus d'enthousiasme. Sachez donc être fier de votre travail et avoir la capacité de vous pardonner à vous-même, afin de progresser dans la vie. Vous acquerrez l'estime et la confiance en vous nécessaire.

Si vous êtes intéressé par l'idée de vous situer sur une échelle de compassion envers vous-même, vous pouvez réaliser un petit test en ligne. Le site Psychomedia vous en propose un gratuitement :

http://www.psychomedia.qc.ca/attitudes/2011-03-05/echelle-niveau-de-compassion-envers-soi-meme

Sources :

Dr. Emma Seppala: The Scientific Benefits of Self-Compassion

http://ccare.stanford.edu/uncategorized/the-scientific-benefits-of-self-compassion-infographic/#sthash.cR2cl9rc.dpuf

Psychomedia http://www.psychomedia.qc.ca/

Site d’informations dans les domaines de la psychologie (scientifique) et de la santé.

 

NEFF Kristine, S’aimer c’est se réconcilier avec soi-même. Belfond, 2013. (Esprit d’ouverture)

Traduit de l’anglais par Patricia Lavigne.

Ajouter un commentaire

Text non formatté

  • Aucune balise HTML autorisée.
  • Search Engines will index and follow ONLY links to allowed domains.

  • Les adresses de pages web et de courriels sont transformées en liens automatiquement.
  • Les lignes et les paragraphes vont à la ligne automatiquement.
CAPTCHA
Cette question nous protège des robots spammeurs