Bonheur et Yoga

L'auteur

Aline Mahé Garcia

Article publié le 26/05/17

Meerabai était une poètesse et mystique indienne. Aline Mahé Garcia porte aussi ce joli prénom, transmis par son maître spirituel. Car en plus d'enseigner le yoga, elle se laisse inspirer de magnifiques chants sacrés (bhajans), un ravissement pour celui qui les écoute ! D'abord formée au kundalini yoga, puis professeure et formatrice de professeur de yoga, elle a conceptualisé le Savita Yoga, agrée par Sri Tathata. Le Savita yoga allie la connaissance du hatha yoga, du kundalini yoga, du kriya hatha yoga et les enseignements du Dharma. Meerabaï est également thérapeute et propose de l'accompagnement prénatal. Elle possède une chaîne youtube: voir Aline Meerabaï Mahé Garcia.

Nos contributeurs

Céline Chadelat
Christophe Bourgois
Aline Mahé Garcia
Myriam Domange
Stéphane Ayrault
Rudolf

Retrouvons-nous

Sandhya Vandana, le Miracle Morning de l'Inde ?

 

« Le Miracle Morning » serait-il la version actualisée de Sandhya Vandana, un rituel accompli par les Indiens depuis des millénaires au lever du soleil ? Le "Miracle Morning" est une recette de bonheur qui a récemment fait fureur et qui a été mise au point par l'Américain Hal Elrod dans son livre "Miracle Morning". Sa méthode propose de se lever aux aurores, au moins à 5h30 du matin pour pratiquer le running, le yoga, la natation, la méditation, la lecture, prononcer des affirmations positives et faire preuve de  gratitude. A la clé ? Etre le maître de son destin en se donnant, grâce à ces quelques heures, les moyens d'atteindre les objectifs de sa journée. Bref, que des bénéfices. Une idée intéressante pour son auteur qui en vante les mérites avec la force et l'enthousiasme de celui qui revient de loin (il fut victime d'un accident de voiture et de plusieurs mois de coma). Pourtant, cette pratique, aussi positive soit-elle, ne prend pas en compte les effets bénéfiques sur l'environnement que recèle un réveil matinal pour honorer la création entière en pleine-conscience. Pour la philosophie du yoga, de notre conscience au petit matin dépend le bien-être de tous: la nature, les animaux et les êtres humains. C'est ce que propose le yoga avec la Salutation au Soleil mais aussi la pratique de Sandhya Vandana, un rituel où l'on rend grâce au soleil, aujourd'hui mieux connu en raison de l'accélération des rapports entre Orient et Occident et de sa divulgation par certains sages.

Se lever tôt, une rencontre avec l'Univers

Sandhya signifie "l’heure de l’union", Vandanam signifie "rendre grâce". Depuis des siècles et même des millénaires, en Inde, hommes et femmes se lèvent à l'aube pour honorer l'astre solaire. Chaque jour est porteur de possibilités magnifiques. La manière de vivre les premières heures de chaque journée est donc essentiel car elle préfigure le déroulement de la journée. Or, la pratique de Sandhya Vandana promet un alignement, une synchronisation de la conscience, du mental et corps avec le cosmos entier. Je crois que c'est grâce à cette reliance avec le Cosmos que naît l'harmonie véritable. Ce temps n'est pas une technique mais un temps d'intimité amoureuse avec l'essence de mon être en reliance avec le "Tout".

Quand le soleil paraît

Pendant les secondes où le soleil se lève, à ce moment précis, une vibration toute particulière s'imprègne dans la Nature et dans tout élément vivant.  Et se « relier » à ce moment là, est tout à fait approprié. Face au soleil levant, j'offre de l'eau au soleil en récitant le mantra de la Gayatri- le plus ancien mantra indien-. Puis, avec une grande présence, je verse cette eau chargée de lumière sur la Terre. La régularité de cette pratique est importante pour nous relier aux rythmes cosmiques. C''est une prière, une consécration, un acte conscient afin que, comme le dit le mantra de la Gayatri:

« Nous puissions reconnecter nos trois corps
de base (physique, énergétique et mental) avec les plans correspondants de
l'Univers ; Que l'énergie du soleil puisse éveiller en nous l'énergie du
Suprême (dont elle est le reflet). Nous invitons par la méditation cette
splendeur rayonnante à nous diviniser, jusqu'à l'intelligence divine, la
pleine illumination. » .

Ce rituel fort en énergie et en symbole est plus spécifiquement accompli par les brahmanes en Inde. Notamment sur les bords du Gange, mais aussi partout sur la Terre de l'Inde. Aujourd'hui nous dit Sri Tathâta (mon maître spirituel qui m'a enseigné cette pratique) est accessible à tous.

Tout ce qui existe est interdépendant

Je suis intimement persuadée que la pratique de yoga que je fais, les temps forts de sadhana méditative et Sandhya Vandana, loin de se limiter à mes intérêts personnels participent également au bien-être de « plus vaste que soi ». « La responsabilité active de quelques-uns assure encore, en secret, au monde, son quotidien lever de soleil » écrit Christiane Singer, dans son livre "Les Ages de la Vie". 

Tout ce qui existe est interdépendant. Cette pratique sert le bien-être de tous les êtres et équilibre les énergies sur la planète, aussi bien au niveau du macrocosme que du microcosme. La notion du « moi je » étant une pure illusion, ce que je vis en tant qu'être existant, apportera sa contribution à tout le reste du « vivant ». Assise ou en mouvement, en méditation ou posture, l'énergie qui circule en ce corps et la conscience profite à tous de manière subtile.

Au fond…Y a-t-il vraiment une différence entre moi et toi ? Entre l'énergie qui vit en moi et l'énergie qui circule en l'autre, en la fleur, en l'oiseau ?

Est-ce qu'on ne touche pas là à cette essence même du yoga qui annonce « Tat Vam Hasi » et qui signifie « Toi aussi tu es Cela » ?

Ainsi, j'avance avec un autre regard, un autre ressenti, dans ma vie quotidienne.

Sandhya Vandana, pour nous... pour la Terre...

 

Commentaires

Portrait de Bozena

Merci Meerabai pour ces remarques précieuses.

Ajouter un commentaire

Text non formatté

  • Aucune balise HTML autorisée.
  • Search Engines will index and follow ONLY links to allowed domains.

  • Les adresses de pages web et de courriels sont transformées en liens automatiquement.
  • Les lignes et les paragraphes vont à la ligne automatiquement.
CAPTCHA
Cette question nous protège des robots spammeurs