Bonheur et Yoga

Nos contributeurs

Christophe Bourgois
Aline Mahé Garcia
Karen Pardina
Rudolf
Mélissa Olas
Stéphane Ayrault

Retrouvons-nous

Se créer un espace intérieur

 

Le yoga nous invite à nous défaire de l'étroit pour partir vers le large. Les effets sur le corps et l'esprit des asanas, terme sanskrit désignant les postures yogiques, sont innombrables. Elles oeuvrent vers l'ouverture à un état de conscience élevé et libre, comme en témoignent ces yogis remarquables qui fascinent l'imaginaire occidental.

De même qu’un jogger se sent lâcher ses soucis et ses pensées au fil de sa course ; les mouvements pratiqués dans un cours de yoga allègent l'esprit. Peu à peu, le mental ne s’identifie plus au film qui se joue à l’intérieur de notre tête. Dans l’attention au mouvement, le mental vibre au présent. Se défaire des soucis, des ressassements, des obsessions, des idées fixes devient plus facile.

Créer des ouvertures 

Les situations apparaissent sous un angle nouveau. Pourquoi ? Parce que l'on se crée plus d'espace. L’essence d’une posture de yoga consiste à tendre une partie du corps, voir à rester dans cette tension quelques minutes, jusqu’au relâchement du membre. En détendant notre corps, les postures amènent peu à peu à nous ouvrir, aussi bien sur le plan physique que psychique. Immédiatement après, une sensation de détente nous envahit. En pratiquant ainsi, les différentes parties du corps s’ouvrent, créant de l’espace. C’est à l’intérieur que le yoga propose de recréer de l’espace. Et cela change tout

Un espace intérieur pour se transformer

L'espace à l'intérieur de nous-mêmes, nous permet de relativiser, de prendre du recul. Intérieurement, il nous faut nous créer un espace confortable et serein. C’est tout l’art du yoga. Dans le cas contraire, le yoga parle de dukha, qui signifie en sanskrit à la fois étroitesse et souffrance. Au regard de l’immensité du ciel, qui n’a jamais senti que finalement nos tracas sont bien légers ? Le spectacle, grandiose, de la nature ne nous appelle t-il pas à la transcendance ? D’ailleurs, les « vacances », synonyme de détente, se vivent souvent dans des endroits empreints de nature, vierges et vastes, tels que les montagnes, à la proximité de l’océan ou les rivages maritimes. Ne sont-elles pas un moyen extérieur, que nous autres, humains, avons trouvé pour renouveler cet espace pur, à l’intérieur ? Faire descendre les cieux en nous-mêmes, c’est peut-être bien là que réside la clé de la liberté.

 

Ajouter un commentaire

Text non formatté

  • Aucune balise HTML autorisée.
  • Search Engines will index and follow ONLY links to allowed domains.

  • Les adresses de pages web et de courriels sont transformées en liens automatiquement.
  • Les lignes et les paragraphes vont à la ligne automatiquement.
CAPTCHA
Cette question nous protège des robots spammeurs